JANSKI BEEEATS      ELECTRO HERO (FR)

  • ENG-VERSIOn.jpg
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • SoundCloud App Icon
  • YouTube Long Shadow
  • base.gif

Jansé a développé tout un univers narratif graphique et musical autour d’un personnage spécifique : Janski Beeeats. C’est un personnage de manga survolté et un personnage de dessin animé, un electro hero aux allures de Mutafukaz se défendant avec pour seule arme son keytar, son sourire débile et ses chansons. Décliné comme un personnage de BD et de cartoon, Janski prend également corps sur scène. Armé tantôt d’une guitare, tantôt d’un synthé, il triture les sons, s’agite en tous sens, arborant un visage apocalyptique. Entre chiptunes, mélodies synthétisées et beats frénétiques, il transforme le dance floor en une gigantesque partie de Space Invaders.

 

++ L’Histoire :

2980. Le monde est en proie depuis 20 ans à un virus redoutable, la BIOMUD. Surnommée la Peste Violette en raison des taches foncées qu’elle laisse sur ses victimes, la Biomud a déjà infecté les hommes par millions et continue à gagner du territoire. Quelques centaines ont déjà atteint la phase ultime de la contamination et sont devenus des monstres sanguinaires ne ressemblant en rien aux humains qu’ils furent jadis. De la peur et du chaos est née Tower City, le dernier bastion de la Terre contre la Biomud. Refuge de 18 millions de privilégiés, des richesses de la planète et de l’élite au pouvoir, la ville verticale est sous le joug de LBM Noxxe*, un conglomérat pharmaceutique tout-puissant, disposant de sa propre armée de robots. Les soldats sont programmés pour anéantir tous les “violets” qui auraient réussi à s’infiltrer Le visage déformé par la Biomud, il est prêt à affronter tous les dangers pour retrouver figure humaine, et Tower City est son seul espoir. il n’est pas un violet comme les autres. Il résiste au virus. A une condition : que son crâne soit rempli de musique… Bien vite sa tête et les mystères qu’elle recèle vont être mises à prix. Traqué par les robots de LBM Noxxe*, harcelé par des rebelles aux intentions obscures et recherché par les scientifiques qui tirent les ficelles de l’épidémie, le jeune Janski va devoir livrer un combat sans merci pour sa vie, sa liberté et son visage. Une poursuite effrennée va alors s’engager dans les hauteurs vertigineuses de Tower City. Dans le sillon de Janski Beeeats, la musique, étourdissante, vitale, électrique…

++ L’Image :

Autodidacte dans l’apprentissage du dessin et dans l’utilisation des logiciels, Jansé dessine l’histoire de janski dans un style graphique plutôt manga inspiré par ses contemporains ( japon : One pièce, Gunnm, Astroboy … ) dans lequel on découvre le monde dans lequel il évolue : un univers inspiré des films Judge Dredd, Blade Runner, Tron et Total Recall, puis en couleurs, pour une dramatique plus profonde, puis en animation (flash+after effet) pour pouvoir faire le pont entre la BD et la dynamique de la scène. Le but étant de pouvoir raconter l’histoire de janski autant en Bandes Dessinées qu’en concert.

++ La Musique :

Sacré Découverte Electro du Printemps de Bourges 2010, il continue en 2011 de promener son univers survolté de concert en concert, tout en le faisant évoluer, au gré de nouvelles compositions et de nouveaux personnages, vers une véritable manga saga. Il sort une compil de morceaux et de remixs sur la Taaape #1 comme troisième EP. En 2012, il décide de faire évoluer son spectacle, avec un nouveau personnage du manga : “Balloon” robot ourson bleu, batteur de surcroit, à ce nouveau personnage, s’ajoute des écrans et des projections vidéos de séquences de dessins animés de janski. Cette même année il sort un quatrième EP sur police records avec des remixeurs tel que krazy baldhead, WAEK ou encore the Name … un jeux flash est intégré dans le EP porte ce même nom : Noxxebots carnage …

DOWNLOAD

 

> promo pack

 

 

BOOKING       I       LABEL       I       PUBLISHING       I       TRAINING       I       EVENTS